LE CLUB

 Le Budo Club Ychoussois vit et transmet sa passion depuis plus de 40 ans. Fort de sa cinquantaine de membres d’âges et d’horizons diverses, il est aujourd’hui le troisième club landais. Membre de la Ligue d’Aquitaine FFAB et affilié à la FFAB, l’Aïkido du club est reconnu par l’aïkikaï so hombu de tokyo.

Les Enseignants

Stéphane Ducamp

Brevet Fédéral

2ème DAN

Frédéric Rolland

DIplôme d’Etat

5 ème DAN

FUKUSHIDOIN

 

Benjamin

Bodier

Brevet Fédéral

2ème DAN

LE DOJO

Le Budo Club Ychoussois dispose d’un atout rare:

son Dojo exceptionnel

offrant 164 m² de tatamis baignés de lumière. Les aïkidokas y disposent également d’armes de prêt en quantité généreuse, afin de permettre au plus grand nombre de pratiquer sans être freiné par les dépenses en équipement. Enfin les vestiaires sontà l’image du Dojo, propres, vastes et parfaitement fonctionnels.

Où se trouve le Dojo?

5001F rue du vieux bourg, 40160 Ychoux

Où se trouve le Dojo?

5001F rue du vieux bourg, 40160 Ychoux

Tarifs

AÏKIDO

"La voie de la concordance des énergies"
Officiellement reconnu Budo par l’État Japonais en 1940, L’Aïkido est un art martial encore récent, en constante évolution et pratiqué par plus de 60000 personnes en France. Son créateur O Senseï Maître Morihei Ueshiba, alors très expérimenté en Juj jitsu et Ken jutsu, en a eu l’intuition après un combat remporté contre un officier japonais, professeur de Kendo.
Malgré toutes ses tentatives, le Kenshi (pratiquant du Kendo) ne réussit jamais à atteindre Maître Ueshiba qui combattait pourtant à mains nues, et demanda à cesser le combat, épuisé.
Le Maître en conclu que la vraie nature du Budo n’est pas de vaincre par la force mais de favoriser une plénitude, un sentiment d’harmonie avec le cosmos tout entier, incluant ainsi un amour de l’humanité. Et il eu l’idée d’un Budo essentiellement défensif .Pour son Art, il choisit les kanji « Aï » (union), « Ki » (énergie) et « Do » (voie).
L’Aïkido propose une voie, un mode de vie global aussi bon pour le corps que l’intellect, une voie vers le plaisir de savoir jouer avec son propre corps et ses énergies par la pratique d’un art martial non violent, au code moral fort.
” La voie du guerrier a été mal comprise comme moyen de tuer et détruire. Ceux qui recherchent la compétition commettent une grave erreur. Frapper, blesser, ou détruire est le plus grave péché que puisse commettre un être humain. La véritable Voie du Guerrier est de prévenir le meurtre, c’est l’Art de la Paix et le pouvoir de l’Amour. ”
M.Ueshiba

O SENSEÏ

Morihei Ueshiba

Morihei Ueshiba (植芝 盛平, Ueshiba Morihei, - ) est le fondateur de l’aïkido. En adaptant les techniques de combat ancestrales japonaises, il a contribué, avec Jigorō Kanō et Gichin Funakoshi, à la conservation de ce savoir menacé d’oubli par la modernisation de la société japonaise.

Après avoir contribué à la militarisation des esprits dans les années 1930 en développant l’aïkibudo dans les écoles militaires et divers lieux de pouvoir, sa quête personnelle ainsi que le traumatisme lié à la défaite japonaise de 1945 l’amenèrent à modifier son approche martiale en « voie de l’harmonie », rejetant toute idée de compétition suivant en cela les paroles de l’empereur Hirohito lors de son allocution en 1945 : « Nous avons résolu d’ouvrir la voie à une ère de paix grandiose pour toutes les générations à venir ».

pour en savoir plus

LA PRATIQUE

Il n’y a pas de compétition en Aïkido. On ne travaille pas contre son adversaire, mais avec son partenaire dans la recherche de la plus grande efficacité du geste et de la meilleure réalisation de soi.Qu’importe le travail demandé, il sera toujours effectué dans le plus grand respect de son partenaire.
Composé de techniques de self défense avec armes et à mains nues, l’Aïkido vise à annihiler l’agressivité de son assaillant. Ne vous y trompez pas, il s’agit bien d’un art martial et les Tori (celui qui effectue l’exercice) et Uke (celui qui subit l’exercice) échangent régulièrement leur rôles dans la répétitions de mouvement d’évitement, de projections, de luxations et d’immobilisation. Toujours dans le respect des indications du Senseï en charge de l’enseignement.
L’enseignement fait également appel à une forme de « combat » libre ( randori) qui permet au pratiquant d’affiner ses techniques en même temps que son esprit et de se préparer à gérer des situations d’affrontements multiples y comprit face à plusieurs assaillants simultanés. L’introduction de chaque cours peut offrir un moment d’échauffement des articulations afin de préparer le corps et d’exercices de concentration et de méditation afin de préparer l’esprit
L’introduction de chaque cours peut offrir un moment d’échauffement des articulations afin de préparer le corps et d’exercices de concentration et de méditation afin de préparer l’esprit.
  • suburi : mouvements réalisés seul et destinés à développer la maîtrise des armes et à apprendre différents coups et postures

 

  • awase : applications avec partenaire des suburi destinées à travailler l’harmonisation

 

  • kumijo et kumitachi : séquences de combat stéréotypées avec partenaire(s)

 

  • kata: suite codifiée de coups et techniques pouvant s’exécuter seul ou à plusieurs
La pratique de l’Aïkido est accessible au plus grand nombre et à la plus grande diversité. Des Femmes, des enfants et des Hommes de tous horizons et sensibilités pratiquent et s’épanouissent dans cet Art à travers le monde. L’enseignement peut commencer à partir de 7 ans et peut continuer aussi longtemps que le pratiquant se sent dans la capacité de s’entrainer. Il n’est pas rare de trouver des pratiquants de plus de 70 ans et L’Aïkido est également un des rares arts martiaux dont l’enseignement peut être suivi en cas de handicap divers. L’absence de compétition permet à chacun de trouver sa voie et d’adapter sa pratique à son rythme.

LES BIENFAITS

Libère du stress et combat tout sentiment d’insécurité

Améliore la concentration et la maîtrise de soi

Favorise le relâchement musculaire et améliore le placement du corps

Amélioration de l’équilibre dynamique

Renforcement du tonus musculaire sans risque de déchirure ni rétractation

Amélioration de la gestion du souffle

Bénéfique pour le système cardio-vasculaire

Développement des capacités sensorielles et visuelles

Favorise une meilleure compréhension de son environnement

Améliore notre rapport à autrui

AVERTISSEMENT

Avant toute pratique sportive, il est impératif de bien vérifier avec votre médecin votre capacité et les conditions qui vous permettraient ou non de suivre l’entraînement

Avant de commencer

quelques informations utiles

Règles de vie

L’Aïkido obéit au principe de respect envers soi et envers les autres, la venue au Dojo doit impérativement suivre ces quelques règles:

 

  • chaque adhérent doit prendre connaissance du présent règlement intérieur et de l’Etiquette dans le Dojo.
  • il est nécessaire de respecter l’enseignement, la philosophie de l’aïkido et la manière dont le Professeur les transmet.
  • le pratiquant reçoit les conseils et les observations du Professeur et doit essayer de les appliquer avec sincérité, du mieux qu’il le peut.
  • en montant sur le tatamis et en le quittant, le partiquant salue toujours en direction du Kamiza (portrait) du fondateur de l’Aïkido: O’Senseï Morihei Ueshiba.
  • le pratiquant veille à son hygiène personnelle (propreté, ongles coupés, abscence de bijoux..).
  • les chaussures sont interdites sur le tatami.
  • les chaussettes sont tolérées uniquement en cas de problèmes cutanés.
  • il est interdit de consommer de la nourriture ou de boire pendant les cours, sauf sur autorisation du Professeur.
Pour s'inscrire

Les cours d’Aïkido sont dispensés de septembre à juin.

Toute personne désirant adhérer à l’association BUDO CLUB YCHOUSSOIS en tant que pratiquant doit:

  • présenter un certificat médical de non contre-indication à la pratique de l’Aïkido.
  • souscrire une licence à la fédération à laquelle l’association est affiliée.
  • s’acquitter du montantde la cotisation

Téléchargez ici tous les documents nécessaires à l’inscription

L'équipement

La pratique se fait soit à mains nues soit avec l’aide d’armes en bois que sont le Bokken (sabre), le Jyo (baton) et le Tanto (poignard).

L’association prête les armes en début de séance selon le cours proposé par le Professeur. Il est demandé d’en prendre soin, et de respecter les consignes d’utilisation. Le pratiquant doit se présenter en Keikogi (kimono). Le port du hakama n’est autorisé que pour les pratiquants ayant atteint au moins le grade de ceinture marron.

Pour vous aider à vous procurer votre keikogi le Budo Club Ychoussois dispose d’un partenariat avec la boutique Ippon Kumite, située à Marcheprime.

Plus d’informations en suivants ce lien:

www.ipponkumite.fr

D’autres boutiques peuvent vous aider:

www.hadjime.com
www.artsetcombats.com

LA FEDERATION

La Fédération Française d'Aïkido et de Budo

La F.F.A.B est une fédération de plus de 900 clubs et de près de 30 000 licenciés. Elle possède une structure originale qui permet aux différences de s’exprimer, sous la forme de courants d’Aïkido (Groupe AIKIKAI, groupe G.H.A.A.N, D.I.R.A.F.) mais elle s’ouvre aussi à des courants relevant d’autres Budos (Fédération de Kyudo Traditionnel…)

La F.F.A.B. dispose de l’agrément n° 06 S 83 du Ministère des Sports par arrêtés du 7 octobre 1985 et du 3 décembre 2004.

Elle est reconnue par l’Aïkikaï So Hombu de Tokyo.

Elle est également membre de la Fédération Européenne d’Aïkido

601 Partages
Partagez601
Tweetez
Enregistrer
Partagez